COMMENT CHOISIR LES BONS SKIS

 

PAR LA VIE SPORTIVE

 

Il est vrai qu’il n’est pas toujours évident d’acheter de nouveaux skis, que ce soit la première paire ou non. Débutant à expert, beaucoup d’options s’offrent à vous.

 

 

POUR HOMMES ET FEMMES

Peu importe le type de ski, les femmes devraient faire avancer leurs fixations un peu plus vers l’avant du ski pour une meilleure distribution du poids. Heureusement, des modèles adaptés aux deux sexes existent, mais ce n’est pas obligatoire de choisir les skis en fonction de votre genre, pourvu que vous soyez à l’aise. Ceux pour femmes sont généralement plus légers et plus courts et demandent moins de force pour tourner. Les femmes ont un centre de gravité plus bas et moins de masses que les hommes, et les skis y sont adaptés.

 

 

LA FORME DES SKIS

 

LA LARGEUR

Ces informations sont souvent sous la forme d’une série de trois chiffres, en millimètres. La première donnée étant la tête du ski et la dernière, la queue, la plus importante est la deuxième, soit la plus petite largeur des trois, et elle se trouve à être la mesure sous le pied.

De 60 à 79 mm, le minimum, c’est vraiment pour skier sur la glace ou la neige compacte.

De 80 à 89, c’est pour tout type de montagnes, polyvalent, avec une facilité à tourner.

De 90 à 99, pour les grosses montagnes et la neige poudreuse, moins stable sur un sol plus dur, idéal pour le hors-piste.

Finalement, pour les 100 mm et plus, c’est à utiliser seulement sur la poudreuse puisque vous flottez davantage.

 

LE RAYON

C’est l’arc naturel du ski exprimé en mètres. Un plus petit rayon fait tourner plus rapidement les skis alors qu’un plus grand rayon tourne plus lentement, mais est plus stable lors de grandes vitesses.

Avec moins de 16 m, il est plus facile de contrôler les skis sur des tournants plus secs.

17 m et plus, il y a plus de stabilité lorsque vous prenez de la vitesse, mais vous sacrifiez du même coup de l’agilité pour tourner.

 

LA CAMBRURE

Pour connaitre le type de ski, il faut le déposer sur le sol plat, sans mettre de poids, si le centre est plus élevé que les extrémités, c’est un ski de type « camber ». Si c’est le contraire, le ski est plutôt de type « rocker ».

Les skis « camber » sont à éviter pour les débutants, car ils sont plus difficiles à manier lors des virages. Toutefois, ils sont un bon choix pour la vitesse grâce à leur effet plus flexible.

Les « rocker » sont un coup de main pour rester encore plus stables que des skis larges et pour tourner.

Les « rocker-camber » pour les grosses montagnes, mais aussi pour avoir de la puissance sans caler dans la neige grâce à sa forme asymétrique.

Les « rocker-camber-rocker » pour ceux qui ne veulent qu’une seule paire de skis, car c’est le modèle le plus polyvalent.

 

LA LONGUEUR DES SKIS

 

VOTRE TAILLE

Des skis arrivant entre votre menton et votre front lorsque vous vous tenez debout face à eux sont l’idéal. Vous pouvez aussi vous mesurer et choisir des skis avec 15 cm de moins que votre taille. Pour les enfants, n’anticipez surtout pas le fait qu’ils grandiront en prenant des skis plus longs.

 

VOTRE NIVEAU

Des skis plus longs seront plus stables, mais des skis plus courts tournent plus facilement. Il est donc suggéré pour les débutants de prendre des skis avec une hauteur entre votre menton et vos lèvres pour un meilleur contrôle.

Les intermédiaires et les amateurs, quant à eux, devraient avoir une hauteur tournant autour du nez.

Les skieurs avancés se situent aux sourcils et finalement, les experts peuvent opter pour le front, en montant, sachant qu’ils préfèrent la vitesse et le hors-piste.

 

VOTRE POIDS

Les skieurs ayant un poids au-delà de la moyenne ne devraient pas se fier aux conseils précédents. Ils devraient opter pour des skis plus longs pour mieux répartir le poids et ainsi skier en toute sécurité. Pour ceux ayant un poids inférieur à la moyenne selon leur taille, allez-y pour des skis plus courts.

 

 

LES BÂTONS

Il ne faut pas oublier cet accessoire essentiel. Il ne suffit que de les tenir debout contre soi et si le bout est vis-à-vis du bas de votre cage thoracique, vous êtes enfin prêts à aller skier en tout confort et sécurité!

 Bon ski!