Livraison gratuite avec tout achat de 50$ et plus!* Voir les exceptions

Conseils de la Vie

  1. Conseils pour trouver la bonne chaussure de course à pied

    Conseils pour trouver la bonne chaussure de course à pied

    Conseils

    Trouver la bonne chaussure de course à pied peut sembler difficile et compliqué. Il y a tellement de modèles différents qu'il serait presque tentant d'acheter les souliers les moins chers. Sauf que si vous êtes sérieux dans votre entraînement et que vous voulez éviter les blessures, il est primordial de faire le bon choix.

    Voici une liste de choses « à faire » et « ne pas faire » lorsque vous magasinez une nouvelle paire de chaussure de course à pied :

    À faire…

    Apportez vos vieilles godasses

    Apportez vos anciennes chaussures de course en magasin. L'usure de la semelle et sa déformation aidera le conseiller à vous trouver une chaussure appropriée.

    Ciblez vos besoins

    Sur quelle surface allez-vous principalement courir? Sur route ou sur sentier, votre chaussure doit être adaptée à la surface pratiquée.

    Portez vos bas de course

    Lorsque vous magasinez, assurez-vous d'essayer vos souliers avec les mêmes bas que vous allez utiliser pour courir. L'épaisseur de vos bas peut faire une différence et pourrait vous faire acheter une demi-pointure trop grande.

    Essayez-les en courant

    Faites l'essai en allant courir ailleurs que sur le plancher du magasin. Vous allez être en mesure de constater si vous êtes confortable en courant. L'achat d'un soulier de course est un gros investissement, alors au besoin, essayez-en d'autres!

    Achetez intelligemment

    Vos souliers de course ne sont pas des articles de mode, c'est l'équipement indispensable de la course à pied, conçu pour protéger vos pieds des blessures. Ne vous laissez pas séduire par une campagne de marketing ou simplement par la couleur d'une chaussure. Choisissez en fonction de vos besoins et de votre confort.

    À ne pas faire…

    Courir avec des souliers trop usés

    Continuer à courir avec des chaussures de course trop usées ou déformées pourrait devenir un facteur de blessure, surtout si votre façon de courir change en raison de la déformation. De nos jours, l'usure d'une chaussure course à pied n'est pas déterminée par le nombre de kilomètres ou le nombre d'heures d'utilisation. Il faut seulement s'assurer qu'il n'y a pas d'usure ou de déformation trop prononcée qui causerait secondairement un changement de la biomécanique du coureur.

    La course à pied est une activité peu coûteuse. Le seul investissement que vous aurez à faire sera l'achat d'une bonne chaussure. Mieux vaut vous équiper d'une paire de chaussures bien adaptée et conçue spécifiquement pour ce sport!

    ____________________

  2. L'Ultra Défi 1000 km - La plus longue course à vélo au Canada

    L'Ultra Défi 1000 km - La plus longue course à vélo au Canada

    Vélo

    Je n'ai pas l'habitude de parler de mes courses, car je pense que c'est une expérience personnelle qui ne peut se traduire par de simples mots. Mais je vais faire une exception à la règle, puisque pour avoir réussi mon Ultra Défi 1000 km, je n'ai pas été le seul acteur.

    Je vais donc commencer par quelques remerciements : Merci à Jérôme (Liard) qui m'a proposé de participer à cet Ultra Défi avec lui. Merci à Michel (Rochon) pour son soutien. Merci à Raymond (Lavoie), Chantal (Bénard), Philippe (Souveton) et ses deux filles d'avoir été mes spectateurs durant mon passage à Québec. Merci à mon épouse, mes deux fils et à Claude (Loranger) de m'avoir assisté entre les villes de Trois-Rivières et Québec. Et un merci tout particulier à Michel (Bouchard) qui m'a soutenu, assisté et encouragé pendant plus de 16 heures d'affilé.

    L'Ultra Défi c’est quoi ?

    Un défi cycliste sportif de longue distance qui s’est déroulé du 22 au 24 août 2014 :

    • Une boucle de 1000 kilomètres à vélo
    • 10 000 m de dénivelé positif
    • À parcourir le plus rapidement possible en continu!

    Les villes et lieux traversés: Départ de Chicoutimi, Parc des Monts-Valin (Valinouët), Alma, Chambord, La Tuque, Parc de la Mauricie, Shawinigan, Trois-Rivières, Saint-Anne-de-la-Pérade, Québec, Baie-Saint-Paul, Parc des Grands-Jardins, La Baie, Jonquière et retour à Chicoutimi.

    Une carte du parcours est disponible en cliquant ici.

    Mon Ultra Défi

    J’ai terminé l’épreuve en 58h10, pour obtenir la 4e position. Ne sachant pas que l'assistance était acceptée, j'ai parcouru les 600 premiers kilomètres avec un sac à dos et tout le ravitaillement nécessaire (un peu lourd pour le dos!).

    Durant cette épreuve, j’ai :

    • Dormi 1 fois 2 heures et 1 fois 3 heures ;
    • Bu 33 bidons de 720 ml;
    • Mangé 21 barres énergétiques ;
    • Ingurgité 10 gels ;
    • Mangé 9 sandwichs ;
    • Dépensé environ 30 000 calories !

    Malgré tout ça, j'ai perdu 11 livres et j’en ai repris 6 au bout de 8 jours.

    J'ai été chanceux car je n'ai fait qu'une seule crevaison. Cette épreuve ne se fait pas en disant je pars pour 1000 kilomètres, elle se fait en se disant je pars et je m'arrête lorsque ce sera fini. Ce n'est pas tout à fait la même vision de la course.

    Nous étions 14 participants au départ, nous regrettons qu’un seul abandon (Bravo tout de même à Jérôme, mon compagnon de route). C'est un exploit qu'il a réalisé sans avoir eu un entrainement adapté pour cette épreuve, il a tout de même réussi à parcourir 700 kilomètres seul!!!

    Les principales difficultés, où l'effort a été particulièrement éprouvant sont: La traversée du Parc de la Mauricie et la première partie de la traversée du Parc des Grands-Jardins avec ses pentes à près de 20% alors que nous avions déjà parcouru 850 km! Malgré cela, je pense que mon corps n'était pas à la limite de ses capacités. Nous sommes loin de connaitre nos réelles limites physiques. 

    Ah j'oubliais, malgré avoir parcouru cette année près de 9500 km, pour un tel défi, un pédalier 52-36 avec une cassette 11-28 DTS sont indispensables pour affronter les faux plats et les pentes à 20%.

    Mon seul regret est qu'il n'y a pas eu suffisamment d'impact médiatique lors du déroulement de cette épreuve qui a été organisée aux profits d’un organisme à but non lucratif en insertion socioprofessionnelle de la ville de Chicoutimi.

    Pour finir, je tiens à remercier Sylvain Grenier,  l'organisateur de l'Ultra Défi, pour son audace d’avoir organisé cette épreuve avec le peu de moyen dont il disposait. Et très certainement à l'année prochaine pour une course encore plus animée !

  3. L'expérience Ironman

    L'expérience Ironman

    Témoignages

    L'expérience Ironman c'est quoi? C'est d'abord un défi qu'on décide de relever. C'est une année d'entraînement pour une journée de course qui comprend 3,8 km de natation, 180,2 km de vélo et 42 km de course à pied. Le départ se fait par vague avant 7 h le matin, selon les catégories d'âge, et il faut avoir franchi la ligne d'arrivée avant minuit pour être déclaré « IRONMAN ».

    Dimanche le 17 août 2014, se déroulait le Ironman Mont-Tremblant. Cette année marquait ma deuxième participation à une épreuve Ironman, l'ayant complétée en 15 heures en 2012. C'est avec beaucoup d'enthousiasme, de stress et d'attentes que j'ai pris le départ après une année d'entraînement pour réaliser cette journée. Ayant comme objectif de terminer la course en 13 heures, j'ai vécu des périodes mentalement difficiles pendant la journée ayant seulement en tête que plus les kilomètres passaient, plus je prenais du retard sur l'objectif fixé. Grâce aux encouragements de ma famille, des amis, des bénévoles et des spectateurs, j'ai pu puiser dans mes réserves, aussi bien mentales que physiques, pour passer à travers la journée et croiser la ligne d'arrivée en 13 heures 52 minutes.

    Même si j'étais vidée et déçue de ma performance après la journée, l'expérience Ironman nous procure des sentiments d'accomplissement et de bien-être. Le lendemain, les amis venus nous encourager décident de s'inscrire pour l'année suivante, et tout à coup cela provoque un effet d'entraînement. Les petits bobos ressentis disparaissent, la mémoire à court terme flanche… et me voilà réinscrite pour le Ironman Mont-Tremblant 2015. Croyez-moi on devient vite accro!

    Je vous laisse avec une courte vidéo que j'ai réalisée montrant des images de notre fin de semaine au Mont-Tremblant. J'espère que cela vous plaira et vous donnera le goût de vous inscrire!

    Passez nous voir à La Vie Sportive. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller pour tous vos besoins en équipements et accessoires pour le triathlon.

    Pour des conseils en entraînement et vous joindre à un groupe d'adeptes de triathlon, joignez-vous au Club de Triathlon du Rouge et Or de l'Université Laval, dont La Vie Sportive est un fier commanditaire.

    Au plaisir de vous rencontrer à La Vie Sportive.

    Maëlle Bergeron

  4. Casque de vélo : Conseils d'achat

    Casque de vélo : Conseils d'achat

    Actualité

    Le casque de vélo est l’équipement le plus important qu’un cycliste doit porter, parce qu’il protège votre tête en cas d’impact lors d’une chute ou d’un accident. Les blessures à la tête étant la première cause de décès chez les cyclistes, il est primordial de faire le bon choix pour votre sécurité, que vous soyez un cycliste expérimenté ou débutant.

    La construction

    Un casque de vélo est construit avec une mousse en polystyrène moulée à l’intérieur, qui est ensuite enveloppé d’une couche de plastique rigide à l’extérieur.

    Lors d’un impact, la mousse absorbe le choc en se compactant et peut même se briser à l’intérieur de sa coquille. C’est pourquoi il faut le jeter systématiquement à la poubelle après un choc majeur, même si aucune fissure n’est visible.

    La certification

    Pour vous assurer que votre casque est certifié comme étant sécuritaire, cherchez les mentions suivantes: AINSI, ASTM, CAN/CSA, CPSC ou Snell B90/B95.

    Si l’une de ces mentions apparaît sur l’étiquette, c’est qu’il répond aux normes de sécurité d’un organisme reconnu et que vous pouvez rouler en toute quiétude.

    Comment choisir un casque de vélo?

    La taille : Lors de l’achat d’un casque de vélo, le critère le plus important est la taille du modèle. Afin d’offrir une protection optimale, un casque ne doit être ni trop petit, ni trop grand parce qu’il pourrait bouger en cas de chute. Il doit être bien droit et recouvrir à la fois le haut du front ainsi que l'arrière de la tête.

    Pour connaître la taille du casque qui vous convient, vous pouvez mesurer votre tour de tête à l’aide d’un ruban. Placez le ruban environ 2.5 cm au-dessus des sourcils et au niveau de la partie la plus bombée de votre crâne à l’arrière afin d’obtenir la mesure la plus juste.

    L’ajustement : Le casque doit bien envelopper la tête et il ne doit pas y avoir d'espaces libres ou de jeu entre les deux. Certains modèles de casques ont des coussins amovibles qui permettent de combler ce vide et qui assurent un meilleur maintien en plus d’un confort accru. Assurez-vous que les courroies s’ajustent de façon appropriée autour des oreilles et sous le menton.

    Lorsqu’un casque est de la bonne taille et qu’il est porté correctement, il peut prévenir la plupart des blessures à la tête et il peut faire la différence entre une petite ecchymose ou un séjour à l’hôpital.

    Autres facteurs à considérer

    Comparativement aux casques de vélo « bon marché » vendus dans les magasins à grandes surfaces, ceux vendus dans les boutiques spécialisées:

    • Sont fabriqués de matériaux plus légers;
    • Permettent un plus grand nombre d’ajustements pour un meilleur confort;
    • Seront plus aérodynamique et mieux ventilés;
    • Et certains sont même conçus pour offrir une meilleure résistance aux impacts.

    De plus, si vous pratiquez le vélo de montagne, vous pourriez considérer l’achat d’un casque équipé d’une visière pour vous protéger du soleil et des branches, muni d’un protège-menton ou même procéder à l’achat d’un casque intégral (full face) si vous êtes un adepte de descente (downhill).

    Quand faut-il remplacer un casque de vélo?

    Il n’y a pas de date d’expiration sur un casque de vélo, mais les fabricants recommandent de le remplacer au bout de 3 à 5 ans selon l’utilisation et le degré d’usure. Le matériau intérieur qui le constitue se détériore et perd de son efficacité avec le temps en raison du soleil, de la chaleur, du froid et du sel de la transpiration. Les courroies et leurs points d’attache finissent eux aussi par s’affaiblir.

    Conseils d’entretien

    Pour maximiser votre investissement et la longévité de votre casque :

    • Lavez-le uniquement avec de l’eau et/ou du savon doux;
    • Évitez de le laisser dans votre voiture lors des grandes chaleurs;
    • En hiver, ne l’entreposez pas au froid dans votre cabanon;
    • Rangez-le dans un sac de tissu ou dans son emballage original.
  5. Découvrez le Stand Up Paddle (SUP)

    Découvrez le Stand Up Paddle (SUP)

    Tendances

    Le Stand Up Paddle ou SUP que l’on peut traduire par « planche à pagaie » en français, est un sport nautique de glisse qui consiste à se tenir debout sur une grande planche et se déplacer sur l’eau à l’aide d’une pagaie.

    La planche de SUP mesure entre 9 et 12 pieds, elle est plus longue et plus large qu’une planche de surf classique. Comme elle est plus volumineuse, on peut facilement rester debout et stable sur eau plate, même à l’arrêt.

    Une activité nautique facile

    Depuis quelques années, il y a de plus en plus d’engouement pour le Stand Up Paddle, parce que c’est l’activité nautique parfaite pour tous ceux et celles qui veulent s’amuser sur l’eau en toute liberté.

    Le SUP est un sport nautique facile d’accès qui peut se pratiquer sur un lac, une rivière ou sur la mer. Il n’est pas obligatoire d’avoir une grande condition physique, des gens de tout âge et de tous les niveaux peuvent monter sur un paddleboard et avoir du plaisir en ayant l’impression de marcher sur l’eau.

    La planche est même assez grande et assez stable, que vous pourrez asseoir un enfant sur celle-ci ou vous promener avec votre fidèle compagnon à quatre pattes.

    Un sport nautique complet

    Le Stand Up Paddle est un sport complet qui fait travailler tous les muscles du corps de façon symétrique, parce qu’il faut pagayer de façon alternative à gauche et à droite, tout en compensant de l’autre coté pour maintenir son équilibre.

    Au début, allez-y tout en douceur pour apprivoiser la planche à votre rythme. Lorsque vous aurez un peu plus d’expérience et plus de confiance en vos moyens, vous pourrez passer au niveau et à la vitesse supérieure.

    L’équipement nécessaire

    Pour pratiquer le SUP, vous aurez besoin de l’équipement suivant :

    Vous pourrez en faire par tous les temps, car il n’y a pas besoin de vent, de courant ou de vagues. C’est vous le moteur!

  6. L'alimentation et la diététique sportive des sports d'endurance

    L'alimentation et la diététique sportive des sports d'endurance

    Actualité

    Que vous soyez un athlète professionnel ou amateur, que vous participez à des compétitions ou pratiquez le sport pour le plaisir et votre bien-être personnel, ce que vous mangez et buvez aura des effets sur la façon dont vous allez performer.

    Sports concernés : Course à piedcyclismetriathlonski de fondpatins à roues alignéesrandonnéemarche.

    Une personne pratiquant ces sports doit organiser son alimentation quotidienne en fonction des proportions suivantes :

    1. 55% à 60%  de glucides.
    2. 15% à 18% de protides (protéines).
    3. 30% de lipides (graisse).

    Glucides :

    On entend par glucides (sucres), les sucres lents (pâtes, riz, pain, féculents, céréales). C’est le seul carburant capable d’être utilisé lors d’un effort soutenu ou intense de longue durée.

    Attention de n’utiliser que très peu de sucres rapides (sucres, miel, confiseries, sodas, pâtisseries, chocolat, glaces etc…). Ceux-ci lorsqu’ils ne sont pas utilisés juste après avoir été mangé se transforment en graisse !

    Protéines :

    On entend par protide (ou protide) une longue chaine d’acides aminés. Ces éléments se retrouvent dans la constitution de la plupart des hormones, dans le noyau des cellules vivantes, dans les anticorps, dans les neurotransmetteurs (adrénaline). Les protéines sont essentiels à la construction de nouvelles cellules. On en trouve dans les œufs, la viande rouge, le poisson, la viande blanche entre autre.

    Lipides :

    Communément appelés graisses, elles sont transportées dans le sang par les protéines.

    Il existe 2 types de graisses :

    1. Les acides gras insaturés, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, comme l’huile d’olive et l’huile de tournesol de sources végétales entre autre.
    2. Les acides gras saturés qui se trouvent principalement dans les graisses d'origine animale comme le beurre, le fromage, la mayonnaise, et souvent dans le chocolat et les plats cuisinés. Ces gras augmentent les risques sur la santé cardiovasculaire et la formation de cette graisse est très très difficile à éliminer.

    Les lipides sont le carburant privilégié de l’entrainement en intensité basse ou moyenne. C’est pourquoi le stockage des graisses est essentiel pour tous les sports d’endurance.

    L’eau :

    Le corps humain, a besoin de 1.5 litre/jour pour une activité sédentaire et jusqu’à 9 litres/jour pour un cycliste lors d’une étape du tour de France.

    Notre corps étant composé à 70 % d’eau, lorsque nous transpirons durant un effort physique, nous perdonnes de précieuses quantités d’eau et de sels minéraux.

    Par conséquent, dès que vous perdez 2% de votre volume d’eau, vous perdez 20 % votre capacité d’endurance et de performance.

    Il est donc essentiel de toujours bien s'hydrater.

    Les vitamines, oligo-éléments et minéraux :

    Le fer, le magnésium, le sodium, le potassium, le zinc, les vitamines A, C, D, B1, B2, B6, B12, PP etc. sont nécessaires à la régulation du corps humain. Dans une alimentation équilibrée nous les trouvons en quantité suffisante. Il n’est pas nécessaire de prendre des suppléments, sauf pour les personnes qui ont un programme sportif hebdomadaire important.

    En résumé si vous mangez de tout en quantité raisonnable et sans abus, votre corps trouvera les nutriments nécessaires dans l’alimentation quotidienne.

    Dans mon prochain article, vous découvrirez l’essentiel des produits nécessaires à utiliser lors d’une activité physique : Les gels, jujubes, barres tendres, hydrates de carbone, carbo-hydrates, boissons protéinées, n’auront plus de secret pour vous !

  7. La Vie Sportive nomme sa piste d'essai de vélo de montagne à la mémoire de deux employés

    La Vie Sportive nomme sa piste d'essai de vélo de montagne à la mémoire de deux employés

    Actualité

    Le samedi 20 juin, La Vie Sportive inaugurait sa piste d’essai de vélo de montagne située à même le stationnement du magasin, de façon bien spéciale lors d’une journée d’activités familiale.

    Malheureusement, deux employés de la boutique nous ont quittés beaucoup trop tôt, dans la fleur de l’âge, au cours des dernières années, et La Vie Sportive a décidé de leur rendre hommage en nommant la piste à la mémoire de Rémi Villeneuve et d’Anthony Laroche. Les familles des deux jeunes hommes étaient présentes et la touchante cérémonie s’est déroulée dans le plus profond respect.

    Anthony, fondeur ayant notamment fait partie du Centre national d’entraînement Pierre-Harvey, a été à l’emploi de La Vie Sportive pendant 4 ans. Adepte de ski alpin, de vélo et de plein air, il a également fait partie de l'Équipe du Québec et de Skibec Nordique et s'est impliqué également au Club Nordique MSA. Anthony nous a quittés en février 2015 à la suite d’une leucémie.

    Disparu en mai 2014 après un long combat contre le cancer, Rémi nous a fait l’honneur de son sourire pendant 7 ans comme technicien d’atelier. Véritable ambassadeur du sport et de la bonne humeur, il carburait au vélo de montagne et à la planche à neige. Rémi a été l'initiateur du projet de la piste d'essai de vélo de montagne de La Vie Sportive.

    La piste d’essai de vélo de montagne est donc dédiée à la mémoire de nos deux amis qui ont su, avec brio, démontrer ce que représente être de la famille de La Vie Sportive. La plaque commémorative a été fabriquée par Michel Grégoire, lui aussi employé de La Vie Sportive.

    Photo

    Sur la photo, de gauche à droite, étaient présents : Dat Paul Nguyen, Mélanie Gagnon, Simon Villeneuve, Julie Villeneuve, Yvon Villeneuve, Yolande Villeneuve, Line Cloutier, Audrey Laroche, Gilles Laroche.

  8. L'équipement de sécurité nautique obligatoire au Québec

    L'équipement de sécurité nautique obligatoire au Québec

    Actualité

    Au Québec, la loi exige que toute embarcation nautique dispose d’un minimum d’équipement de sécurité nautique pour naviguer sur les eaux intérieures comme une rivière ou un lac de petite envergure.

    Voici l’équipement de base requis pour les embarcations de plaisance comme les canots, kayaks, embarcations à avirons, voiliers et petites embarcations motorisées :

    • Une veste de flottaison individuelle (VFI) pour chaque personne à bord. Chaque gilet de sauvetage doit être approuvé par Transports Canada et de taille appropriée pour chaque individu se trouvant dans l’embarcation;
    • Une ligne d’attrape flottante d'une longueur minimale de 15 m (49 pi 3 po), c’est-à-dire une corde qui sera lancée à une personne tombée à l’eau. Comme son nom l’indique, cette corde doit pouvoir flotter, mais elle doit également être en bon état;
    • Un dispositif de signalisation sonore, tel un sifflet sans bille;

    Si l’embarcation est d’une longueur supérieure à 6 mètres, d’autres équipements de sécurité nautique sont obligatoires :

    • Une lampe de poche étanche, en bon état de fonctionner, qui servira à voir et à être vu lors de la navigation de nuit ou par visibilité réduite;
    • Une écope d’une capacité minimale de 750 ml, en plastique ou en métal avec une ouverture d’au moins 65 cm2 (10 po2) ET/OU une pompe de cale manuelle qui serviront à vider l’eau par-dessus bord;

    En ayant l'équipement de sécurité nautique adéquat, vous naviguerez l'esprit tranquille et si quelque chose tourne mal, ces accessoires permettront peut-être de sauver une vie. 

     

    Source: Transport Canada

  9. Les vêtements anti-UV pour la protection solaire

    Conseils

    L’été, lorsqu’il fait 30 degrés, on a tous envie de porter nos t-shirtscamisolesrobesjupes ou shorts les plus légers et plus courts qui soient.

    Et pour ne pas attraper de coup de soleil, on se met un peu de crème solaire sur les parties du corps qui demeurent exposées en se croyant bien protégé contre les rayons du soleil.

    Mais saviez-vous que certains vêtements légers et tellement transparents, offrent une moins bonne protection solaire pour votre peau qu’une lotion FPS 30 ?

    En effet, la plupart des vêtements d’été laissent passer beaucoup de rayons ultraviolets et n’offrent pas vraiment de protection contre ceux-ci en raison de leur couleur, la qualité de tissu ou la faible densité des fibres dont ils sont fabriqués.

    Si vous voyez la lumière à travers un vêtement, c’est qu’il n’offre pas une bonne protection solaire.

    Les vêtements anti-UV

    Les vêtements anti-UV sont spécialement conçus pour vous protéger contre les rayons du soleil.

    Ils sont fabriqués avec des fibres à haute densité, dont les fils du tissu sont plus rapprochés, mais qui sont également très fins pour permettre à votre corps de respirer. Certains tissus sont traités avec un enduit qui absorbe les UV et d’autres contiennent des particules qui ont pour effet de disperser les rayons.

    Les vêtements anti-UV sont aussi confortables et aussi beaux que les vêtements «réguliers», mais ils ont l’avantage de vous protéger contre le soleil.

    Vous trouverez quelques modèles de vêtements anti-UV sur notre boutique en ligne, et encore plus en magasin.

    Comment choisir un vêtement à protection solaire?

    Sur les étiquettes des vêtements anti-UV, est affiché le facteur de protection contre les rayons ultraviolets. Le facteur de protection UV est un indice qui permet d’évaluer la capacité d’un vêtement à bloquer le passage des rayons solaires jusqu’à votre peau.

    Un t-shirt ou une chemise dont le facteur de protection UV est de 30, signifie qu’il laisse passer 1/30 des rayons ultraviolets.

    Un chandail ou un short qui offre un FP UV 50, signifie qu’il y aura 1 rayon UV sur 50 qui va se rendre à votre peau, le vêtement bloque l’équivalent de 98% des rayons émis par le soleil.

    Catégories de protection UV

    Facteur UPFNiveau de protection% de rayons UV bloqués
    15 Bonne 93,3 %
    20 Bonne 95,0 %
    25 Très bonne 96,0 %
    30 Très bonne 96,7 %
    35 Très bonne 97,1 %
    40 Excellente 97,5 %
    45 Excellente 97,8 %
    50 Excellente 98,0 %
    50+ Excellente 98,0 %

    En résumé, plus cet indice est élevé, meilleure est la protection solaire!

  10. Le bon positionnement sur votre vélo

    Le bon positionnement sur votre vélo

    Vélo

    Le positionnement d’un vélo est primordial. Avoir la bonne position sur votre vélo de route ou votre vélo de montagne rendra vos sorties plus agréables et pourrait prévenir des blessures à long terme.

    Si vous avez mal aux genoux, un inconfort dans le cou, des maux de dos, des douleurs aux pieds ou dans les bras et les épaules, c’est probablement parce que vous n’avez pas une bonne position ergonomique adaptée à votre morphologie et votre vélo.

    Les principaux avantages d’un bon positionnement à vélo :

    • - Optimisation du confort
    • - Meilleur rendement à l’effort
    • - Meilleures performances
    • - Stabilité améliorée

    Il ne faut surtout pas négliger votre positionnement sur le vélo. Ce service ne s'adresse pas uniquement aux coureurs, mais bien à tous ceux qui roulent régulièrement, même sur les pistes cyclables le week-end.

    Les réglages à vérifier pour le positionnement sur vélo :

    • - La hauteur de selle
    • - Le recul de selle
    • - La distance selle/cintre
    • - L’écart selle/potence
    • - La longueur de la potence
    • - Réglage du cintre et des poignées de freins
    • - La taille de vos manivelles
    • - Le réglage de l’horizontalité de la selle
    • - Le réglage et l’alignement des cales de pédales

    Tout cela peut paraître compliqué, parce que ça fait beaucoup de choses à vérifier… C’est pourquoi il est souvent préférable de faire ces réglages avec un professionnel d’expérience qui saura apporter les bons ajustements.

    Service de positionnement

    Comme dans toutes les bonnes boutiques de vélo spécialisées, le service de positionnement est offert gratuitement à l’achat d’un vélo à La Vie Sportive.

    Mais même si vous n’avez pas acheté votre vélo à La Vie Sportive, appelez-nous en magasin pour prendre rendez-vous. Un conseiller vous prendra en charge afin d’établir quel sera le positionnement idéal de votre vélo : 418-623-8368 poste 250

    Profitez pleinement de votre saison: Avec un positionnement optimal sur votre vélo, vos sorties seront plus agréables et vos après-sorties plus apaisantes !

    ________