Les fameuses bandelettes 3e partie – Le Fil – La Vie Sportive

Les fameuses bandelettes 3e partie

Par Steeve Parent

Catégorie : Reportages

Je crois qu'il est bien temps d'en finir avec cette histoire de bandelette et tourner la page une fois pour toutes.
 
Il n'y a rien d'extraordinaire à cette capsule sur la bande ilio tibiale, car plusieurs d'entre vous pourraient en raconter davantage...
 
Sauf que je crois que le plus important dans tout cela, et je vous le souhaite; c'est d'en retirer quelque chose...En tout cas, pour moi, car j'en ai appris un bout encore sur moi-même durant cette dernière année avec ces petits imprévus que j'ai malgré tout, bien su gérer.
 
Je me souviens que lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée assez amochée. Je sais que j'avais quand même conservé mon sourire et le sentiment d'avoir passé le test pour ce qui est de la détermination, et surtout, l'envie de revenir!
 
Pour ce qui est de ce que j'aurais pu changer ;
-Réhabilitation plus adaptée suite à une blessure, que ce soit en ostéopathie ou en physiothérapie ou autres.
-Repos peut-être un brin plus long avant de reprendre l'entrainement .
-Planifier un programme d'entrainement adapté pour renforcer les muscles que l'on croit ne pas utiliser en course à pied...Grave erreur!!!
-Mettre beaucoup d'emphase sur la portion proprioception, qui je crois est la base pour éviter bien des problèmes.
-De prendre l'habitude de faire de bons étirements ou du yoga pas seulement lorsque l'on se sent plus raide, mais à tout les jours .
 
Et surtout, de ne pas penser que de modifier ma foulée afin de compenser, n'apporterait pas son lot de problèmes... D'avoir commencé à allonger ma foulée, et ce, avec une attaque du talon...Ce que je n'avais jamais ne fait avant cela, n'a sûrement pas aidé à ma situation.
 
Au lieu de me centrer sur les bases ; foulée courte, rapide et avec des appuis légers et économes. De conserver une bonne technique en attaquant milieu du pied pour utiliser les ressorts naturels du pied en évitant que la majorité de l'impact se répercute aux genoux et aux hanches. De respirer adéquatement, relax, de courir avec sa tête et non qu'avec ses jambes...DE SE GÂTER!!!
 
Toutes ces modifications ou habitudes auraient grandement pu m'aider à éviter tout cela...La preuve, c'est en me reconditionnant à tout cela que j'ai réglé mes problèmes des deux dernières années. Mais, avec beaucoup de travail...Et surtout pas que de la course!!!
 
Nous sommes à deux semaines de ce merveilleux événement qu'est le VERMONT 100 RUN. Je sais que j'en parle beaucoup, mais je crois que pour réussir un épreuve de cet ampleur, on se doit d'en parler, d'en rêver, de s'en imprégner à fond, de le vivre au maximum.
 
100 miles, c'est très long, c'est un voyage au fond de soi entouré de gens vraiment extraordinaires qui vivent chacun à leur manière cet événement des plus enrichissant.
 
Prochaine article ; Les derniers préparatifs d'avant course!!!
 
Steeve Parent, coureur longue distance, ambassadeur ALTRA, LA VIE SPORTIVE .
 
-LE VERDICT EST RENDU...ALTRA SUPERIOR 2.0 AVEC ROCKPLATE POUR MES 100 MILES!!!-